Sisyphus

Une interaction cyclique de robots

CONSTRUCTION, DECONSTRUCTION.

Créée par Kachi Chan (IALab), « Sisyphus » est une installation mettant en scène des robots engagés dans une interaction cyclique sans fin. Les petits robots construisent des arches en briques, tandis qu’un robot géant les éboule. Voici un récit de construction et de déconstruction.

un robot au centre d'un plateau

L’œuvre tire son nom d’un personnage de la mythologie grecque, Sisyphe, condamné à pousser chaque jour un rocher en haut d’une colline pour le voir ensuite redescendre.

Sisyphus est un commentaire sur le climat socio-politique actuel, où les systèmes d’autorité et de résistance s’affrontent continuellement. La répétition est explorée dans cette pièce à travers l’interaction de deux systèmes robotiques contrastés ; l’un petit et agile, l’autre puissant et oppressant – le Sisyphe grec représentant l’un ou l’autre ou les deux.

« Malgré l’écart qui existe entre la taille des deux robots, leur lutte est sans fin. Le robot géant ne fait aucune concession et continue à écraser les arcs de briques. Cependant, même une fois détruits, les petits robots continuent à construire de nouveaux arcs en briques, manifestant ainsi une résistance collective par des actions individuelles autonomes. Ici, le statu quo est continuellement remis en question par de petits actes dispersés qui perturbent le pouvoir absolu du robot géant. La persistance des petits robots et leur capacité à propager de nouvelles formes de résistance à petite échelle rendent tous les efforts valables, par opposition à « futiles ». Ainsi, Sisyphe symbolise non seulement la confrontation entre le pouvoir et la résistance, mais aussi l’espoir qui accompagne la possibilité de changement.« 

un petit robot construisant une arche

L’installation utilise le système ROS (Robot Operating System), la vision par ordinateur, pour faire fonctionner le petit robot – la caméra cherche une surface rectangulaire (la surface de la brique tournée vers le haut), puis elle utilise la trigonométrie pour calculer la distance et l’angle par rapport à elle-même (le petit robot), puis elle effectue le ramassage – Fusion 360. Le petit robot est fabriqué à partir de servomoteurs Dynamixel (XM 430 et XL430), du bras robotique PincherX150 et d’impressions 3D personnalisées. Le grand robot est un Kuka KR60.

Kachi Chan

Les couleurs de l’année Pantone : 2010 – 2022

2022 : VERY PERI 17-3938

color of the year 2022

2021 : ULTIMATE GRaY 17-5104
2021 : ULLUMINATING 13-0647

color of the year 2021
color of the year 2021

2020 : Classic Blue 19-4052

2019 : Living Coral 16-1546

2018 : ULTRA VIOLET 18-3838

2017 : Greenary 15-0343

2016 : Rose Quartz 13-1520

2016 : Serenity 15-3919

2015 : Marsala 18-1438

2014 : Radiant Orchid 18-3224

2013 : Emerald 17-5641

2012 : Tangerine Tango 17-1463

2011 : Honeysuckle 18-2120

2010 : Turquoise 15-5519

Pantone (Pantone Color Finder)

Mur cinétique éolien

Un design adapté aux particuliers et entreprises

CréATION : JOE DOUCET x PARTNERS.

Conçu pour être aussi esthétique que fonctionnel, ce « mur cinétique » est composé d’un ensemble de pales rotatives qui tournent individuellement, entraînant un mini générateur qui crée de l’électricité. L’électricité est utilisée dans la maison ou l’entreprise, peut être stockée dans une batterie murale, ou peut même être réinjectée dans le réseau national pour fournir des revenus au propriétaire.

L’énergie éolienne joue un rôle essentiel en aidant les réseaux nationaux du monde entier à réduire leur dépendance à l’égard des combustibles fossiles pour produire de l’énergie, mais les éoliennes destinées aux particuliers sont très peu adoptées en raison, notamment, de leur caractère intrusif.

Le designer et entrepreneur américain Joe Doucet a créé ce concept ressemblant à une installation d’art cinétique. Son mur d’éoliennes est constitué d’une grille de vitres carrées tournant simultanément sur 25 axes. La taille et le format exacts n’étant pas gravés dans la pierre, des variations de ce mur pourraient être utilisées n’importe où avec une portée décente, comme sur le bord d’une autoroute ou la clôture d’un bâtiment. En d’autres termes, les parcs éoliens pourraient devenir encore plus omniprésents, non seulement dans l’océan mais aussi sur terre.

Dans sa version actuelle, le mur est constitué de 25 générateurs d’éoliennes disponibles dans le commerce (la partie centrale autour de laquelle tournent les pales). Elles sont fixées à 25 tiges verticales et des panneaux carrés sont fixés à côté. Pour l’instant, le mur mesure 2,5 mètres de haut et 7,5 mètres de large, mais le concept peut être mis à l’échelle de bâtiments bien plus grands.

Joe Doucet x Partners

Henri Polart, la ligne Paris Lyon Méditerranée & Semur-en-Auxois

L’aquarelliste a réalisé la fameuse affiche de style art déco pour la ligne PLM immortalisant la ville de Semur-en-Auxois

art déco

On peut trouver certaines affiches réalisées par Henri Polart dans des ventes aux enchères à des prix allant de 600 € à 1500 €.

Cette commande particulière datant de 1900, pour les Chemins de Fer de Paris à Lyon et à la Méditerranée (ligne PLM) est sans conteste son chef d’œuvre tant au niveau de la maîtrise des couleurs, du dessin et de la composition. À noter que la ligne de chemin de fer ne passe pas par Semur-en-Auxois. Toujours pour la ligne PLM, une affiche pour la ville de Sens en 1905.

art deco

Puis, Henri Polart peint ensuite des affiches pour des voyages en France ou à l’étranger (colonies) ou encore d’autres compagnies de Chemin de Fer.

art deco
art deco